Paste your Google Webmaster Tools verification code here

Comment prendre une décision

Qu’est-ce qu’une décision?

Il y n’a qu’une seule activité mentale que vous pouvez faire et qui, en un millième de seconde, vous permettra de résoudre d’énormes problèmes. Elle a la capacité d’améliorer presque toutes les situations personnelles ou professionnelles que vous puissiez un jour rencontrer … et elle pourrait littéralement vous propulser sur la voie d’un incroyable succès. Nous avons un nom pour cette activité mentale magique… Nous l’appelons: la décision.

Les décisions ou l’absence de décisions sont responsables de mettre fin à une carrière ou de son lancement. Les personnes qui sont devenues très compétentes dans la prise de décision sans être influencées par les opinions des autres, sont les mêmes personnes dont les revenus annuels se répartissent dans la catégorie des six et sept chiffres.

Toutefois,Décision ce n’est pas seulement votre revenu qui est affecté par les décisions; toute votre vie est dominée par ce pouvoir. La santé de votre corps et esprit, le bien-être de votre famille, votre vie sociale, le type de relations que vous développez… tous dépendent de votre capacité à prendre des décisions avisées.

On pourrait penser qu’une chose aussi importante que la prise de décision, un tel pouvoir de grande envergure serait enseigné dans toutes les écoles, mais ce n’est pas le cas. Pour intensifier le problème, non seulement la prise de décision est absente du curriculum de nos établissements d’enseignement, jusqu’à tout récemment, mais elle est également absente dans la plupart des programmes de formation d’entreprises et des ressources humaines disponibles.

Peut-on développer l’aptitude à prendre une décision rapidement?

Alors, comment une personne devrait-elle développer cette capacité mentale? Tout simplement, vous devez apprendre à le faire vous-même. Cependant, je pense qu’il est important de comprendre qu’il n’est pas difficile d’apprendre comment prendre de sages décisions. Armé de la bonne information et en vous soumettant à certaines disciplines, vous pouvez devenir un décideur très efficace.

Vous pouvez pratiquement éliminer les conflits et la confusion dans votre vie en devenant compétent dans la prise de décisions. Elle fait régner l’ordre dans votre esprit et, bien sûr, cet ordre est ensuite traduit dans votre monde objectif en vos résultats.

James Allen était peut-être en train de penser au thème de la décision lorsqu’il a écrit:

Nous pensons en secret et il advient que notre environnement n’est que notre  propre reflet.

En effet personne ne peut vous voir prendre des décisions, mais presque toujours nous pouvons voir les résultats de vos décisions. La personne qui ne parvient pas à développer sa capacité à prendre des décisions est condamnée parce que l’indécision met en place des conflits internes qui peuvent, sans escalade, dégénérer en guerres tous azimuts, mentale et émotionnelle. Les psychiatres ont un nom pour décrire ces guerres internes, c’est l’ambivalence. Mon Dictionnaire Larousse me dit que cette ambivalence est la coexistence en une seule personne de sentiments opposés vers le même objectif.

Vous n’avez pas besoin d’un doctorat en psychiatrie pour comprendre que vous allez avoir des difficultés dans votre vie en permettant à votre esprit de rester dans cet état ambivalent indépendamment de la période de temps. La personne qui permet cette ambivalence deviendra très découragée et presque incapable de tout type d’activité productive. Il est évident que toute personne qui se trouve dans un tel état mental ne vit pas, au mieux, elle existe simplement. Une décision, ou une série de décisions, devrait tout changer.

Une loi très fondamentale de l’univers est «de créer ou de se désintégrer». L’indécision entraîne la désintégration. Combien de fois avez-vous entendu une personne dire: «Je ne sais pas quoi faire. » Combien de fois vous êtes-vous dit: «Que dois-je faire? » Pensez à quelques-uns des sentiments contradictoires que presque tout le monde sur cette planète expérimente de temps à autre.

LES AIMER – LES LAISSER

PARTIR – RESTER

LE FAIRE – NE PAS LE FAIRE

FAIRE FAILLITE – NON, NE PAS LE FAIRE

VA AU TRAVAIL – REGARDE LA TÉLÉ

Tout le monde, à l’occasion, a connu ces sentiments d’ambivalence. Si vous pensez que vous êtes souvent dans ce schéma et que cela vous arrive souvent, alors décidez d’arrêter de suite. La cause de l’ambivalence est l’indécision, mais nous devons garder à l’esprit que la vérité n’est pas toujours dans l’apparence des choses.

L’indécision est une cause de l’ambivalence, mais ce n’est qu’une cause secondaire, ce n’est pas la cause primaire. J’ai étudié le comportement des gens qui sont devenus très compétents à prendre des décisions depuis plus d’un quart de siècle. Ils ont tous une chose en commun. Ils ont une très forte image de soi, un degré élevé d’estime de soi. Ils peuvent être aussi différents que la nuit l’est par rapport au jour à de nombreux autres égards, mais tous possèdent une confiance absolue.

La faible estime de soi ou le manque de confiance est le vrai coupable. Les décideurs n’ont pas peur de faire une erreur. Si et quand ils font une erreur dans leur décision, ou échouent d’une façon, ils ont la capacité d’en faire abstraction. Ils apprendront de l’expérience, mais ne se soumettront jamais à l’échec.

Chaque décideur a eu la chance d’avoir été élevé dans un environnement où la prise de décision faisait partie de son éducation, ou bien il a développé cette capacité ultérieurement lui-même. Il est conscient que toute personne qui désire vivre une vie pleine doit comprendre que la prise de décision est quelque chose qui ne peut être évitée.

C’est le principe cardinal d’une prise de décision. Décidez là où vous êtes avec ce que vous avez. C’est précisément pourquoi la plupart des gens n’ont jamais réussi à maîtriser cet aspect important de la vie. Ils permettent à leurs ressources de leur dicter si et quand une décision sera ou peut être faite. Lorsque John Kennedy a demandé à Werner Von Braun ce qu’il faudrait pour construire une fusée qui transporterait un homme sur la Lune et le ramener en toute sécurité sur la terre, sa réponse fut simple et directe. “La volonté de le faire.” Le président Kennedy n’a jamais demandé s’il était possible. Il n’a jamais demandé s’ils pouvaient se le permettre ou l’une des mille autres questions, qui aurait … à cette époque … été de circonstance.

Kennedy prend une décisionLe président Kennedy a pris une décision … Il a dit : nous allons mettre un homme sur la Lune et le ramener en toute sécurité sur la terre avant la fin de la décennie. Le fait que cela ne s’était jamais produit auparavant dans l’histoire de l’humanité n’était même pas une option. Il a décidé sur le moment même avec ce qu’il avait. L’objectif était atteint dans son esprit à la seconde où il avait pris la décision. Le reste n’était plus qu’une question de temps … régi par la loi naturelle permettant à l’objectif de se manifester sous une forme physique afin que le monde entier puisse le voir.

J’étais quelques heures auparavant dans un bureau avec trois personnes. Nous parlions de l’achat d’actions d’une société. Je vendais, ils achetaient. Après un laps de temps raisonnable, l’un des partenaires m’a demandé quand je souhaitais obtenir une réponse. Je lui ai répondu : « maintenant. » J’ai ajouté: «Vous savez déjà ce que vous voulez faire. » Il y eut quelques discussions autour de l’argent. J’ai fait remarquer que l’argent n’avait rien à voir avec leur décision. Une fois que vous prenez la décision, vous trouverez de l’argent, à chaque fois. Si c’est le seul avantage que vous recevrez en lisant ce message particulier sur la prise de décision, alors gravez-le dans votre esprit. Il changera votre vie. J’ai ensuite expliqué à deux des personnes avec qui je négociais que je ne laissais jamais l’argent interférer dans mon esprit lors d’une prise de décision. Si je peux me le permettre ou non n’est jamais pris en considération.

Que je le veuille ou non est la seule considération. Vous pouvez vous permettre n’importe quoi, il y a une quantité infinie d’argent. Tout l’argent du monde est à votre disposition lorsque la décision est bien faite. Si vous avez besoin d’argent, vous l’attirerez.

Je suis bien conscient qu’il y a un certain nombre de gens qui diront que c’est absurde. Qu’ils ne peuvent pas décider de faire quelque chose s’ils n’ont pas toutes les ressources nécessaires. Si c’est leur façon de penser, c’est très bien. Je vois cela comme une manière très restrictive de penser. En vérité, ce n’est sans doute même pas la façon de penser … cela ressemble plutôt à une opinion exprimée, sans doute héritée d’un autre membre plus âgé de leur famille qui n’a même pas pensé à quoi que ce soit.

Penser ou réfléchir est très important. Les décideurs sont de grands penseurs. Avez-vous déjà envisagé d’examiner vos pensées? … comment elles affectent les différents aspects de votre vie? Bien que cela doive être l’une de nos considérations les plus importantes, pour beaucoup de personnes, ce ne l’’est pas. Il y a cependant un petit groupe de personnes sélectionnées qui essayent de contrôler ou d’orienter leurs pensées.

Toute personne qui a fait une étude sur les grands penseurs, les grands décideurs, les grands hommes de l’histoire, sait que très rarement, ils sont d’accord sur quoi que ce soit quand il s’agit de l’étude de la vie humaine. Cependant, il y a un point sur lequel tous étaient en accord complet et unanime et cela est : «Nous devenons ce que nous pensons.”

Que pensez-vous? Vous et moi devons comprendre que nos pensées en fin de compte contrôlent chaque décision que nous prenons. Vous êtes la somme de vos pensées. En prenant en charge cette minute même, vous pouvez vous garantir une bonne journée. Refusez de laisser des personnes malheureuses, négatives ou des circonstances vous affecter.

La plus grande pierre d’achoppement que vous rencontrerez lors de la prise de décisions importantes dans votre vie est les circonstances. Nous les laissons nous détourner de notre objectif. Énormément de rêves sont brisés et des objectifs sont perdus à cause des circonstances plus que tout autre facteur.

Combien de fois vous êtes-vous pris en flagrant délit disant: «Je tiens à faire cela, mais je ne peux pas parce que … » Tout ce qui suit “parce que” représente les circonstances. Elles peuvent vous entraîner à faire un détour dans votre vie, mais il ne faut jamais leurs permettre de vous empêcher de prendre des décisions importantes.

Napoléon a dit:

Les circonstances, je les fais.

La prochaine fois que vous entendrez quelqu’un dire qu’il aimerait aller en vacances à Paris, ou acheter une voiture en particulier, mais qu’il ne peut pas se le permettre parce qu’il n’a pas d’argent, expliquez-leur pourquoi il n’a pas besoin de l’argent avant que sa décision d’aller à Paris ou d’acheter une voiture ne soit réellement prise.  Lorsque la décision est prise, il trouvera toujours un moyen d’obtenir le montant nécessaire. Cela s’est vérifié à chaque fois.

De nombreux individus malavisés tentent de faire quelque chose une fois ou deux et s’ils n’y arrivent pas, ils ressentent in sentiment d’échec. Echouer ne veut certainement pas dire que vous êtes un raté, mais si vous abandonnez cela le fera très certainement et « abandonner » est une décision. En suivant cette forme de raisonnement, vous pourriez dire qu’à chaque fois que vous prenez la décision d’abandonner vous prenez la décision d’échouer.

Chaque jour, en Amérique, vous entendez parler d’un joueur de baseball qui a signé un contrat qui lui rapportera quelques millions de dollars par an. Vous devriez essayer de garder ceci à l’esprit … ce même joueur ratera la balle plus souvent qu’il ne marquera un but.

Tout le monde se souvient de Babe Ruth qui a frappé 714 coups de circuit, mais il a rarement été mentionné qu’il a échoué 1.330 fois.

Charles F. Kettering dit, et je cite: «Quand vous inventez, si vous ratez 999 fois mais réussissez une fois, vous avez réussi. »

Cela est vrai pour n’importe quelle activité que vous pouvez imaginer ; le monde oubliera vos échecs face au succès de vos réalisations. Ne vous inquiétez pas si vous allez échouer ou non, cela vous endurcira et vous préparera pour votre grande victoire. Gagner est une décision.

Il y a plusieurs années, une question avait été posé à Helen Keller à savoir si elle pensait qu’il y avait quelque chose plus pire que d’être aveugle. Elle a rapidement répondu qu’il y avait quelque chose de bien pire. Elle dit: «La personne la plus pathétique dans le monde est une personne qui a la vue, mais pas de vision. » Je suis d’accord avec Helen Keller.

À 91 ans, J. C. Penny avait été questionné à propos de sa vue. Il répondit que sa vue baissait, mais que sa vision n’avait jamais été meilleure. C’est vraiment super, n’est-ce pas?

Quand une personne n’a pas de vision d’une vie meilleure, elle s’enferme automatiquement  dans une prison, elle se limite à une vie sans espoir. Cela arrive souvent lorsqu’une personne à maintes reprises à sérieusement essayer de réussir et s’est retrouvé face à des échecs maintes fois. Les échecs répétés peuvent endommager l’image de soi de la personne et lui faire perdre de vue leur potentiel. C’est pourquoi elle prend donc la décision d’abandonner et de se résigner à son sort.

Faites le premier pas dans la prédiction de votre propre avenir prospère. Construisez une image mentale comment vous voulez exactement vivre. Prenez la décision ferme de maintenir cette vision et des manières positives d’améliorer tout ce qui commencera à émerger dans votre esprit.

Beaucoup de personnes obtiennent une belle vision de la façon dont elles voudraient vivre, mais parce qu’elles ne voient pas comment tout cela sera possible, elles abandonnent leur vision. Si elles savaient comment elles allaient l’obtenir ou le faire, elles auraient un plan et non pas une vision. Il n’y a aucune source d’inspiration dans un plan, mais il y en a sûrement dans une vision. Lorsque vous avez la vision, gelez-là, encadrez-là avec une décision et ne vous inquiétez pas comment vous allez la réaliser ou d’où les ressources viendront. Soyez très enthousiaste à propos de cette décision … c’est ce qui est important. Refusez de vous soucier de la façon dont cela va se produire.

La prise de décision avancée.

Nous réservons à l’avance lorsque nous devons voyager quelque part – c’est assez commun. Nous faisons cela à l’avance afin d’éliminer toute confusion ou problème lorsque le moment de voyager arrive. Nous faisons la même chose et pour la même raison, lorsque nous louons une voiture. Pensez aux problèmes que vous  éliminerez en prenant toutes les  décisions que vous savez devoir prendre … bien à l’avance. Je vais vous donner un excellent exemple, étant donné que je prépare ce message durant le Ramadan, une période où tous les musulmans pratiquent le jeûne. J’étais dans un bureau, hier à Kuala Lumpur et on m’a demandé si je voulais boire une tasse de thé ou de café. J’ai répondu que j’aimerais bien une tasse de thé. Puis on a posé la question à la dame près de moi qui a aussitôt répondu … “Non, je suis à jeun.” Lorsqu’on lui a demandé, elle n’avait pas eu à décider si elle voulait quelque chose ou non. Qu’elle ait soif ou non n’était pas une considération. Sa décision était déjà prise, et sa décision prise à l’avance était imprégnée de discipline.

Exactement le même conceptfonctionne avec des personnes lorsqu’elles suivent un régime afin de relâcher du poids. Leurs décisions sont prises à l’avance. Si on leur offre une grosse tranche de gâteau au chocolat, elles ne diront pas : “Waouh, il a l’air bon … Je me demande si je devrais.” Leur décision est prise à l’avance.

J’ai pris une décision il y a bien longtemps de ne plus participer à des discussions pour savoir pourquoi quelque chose ne peut être faite. La seule compensation que vous recevrez de votre participation à de telles discussions est de donner de l’énergie à quelque chose que vous ne voulez pas. Je trouve toujours étonnant le nombre de personnes apparemment intelligentes qui persistent à vous entraîner dans des séances de brainstorming négatives. En un souffle, ces personnes vous diront qu’elles veulent sérieusement atteindre un objectif particulier. Et, au prochain souffle, elles commenceront à vous dire pourquoi elles ne le peuvent pas. Pensez à combien plus elles prendront plaisir à la vie en prenant une décision de ne plus participer à ce type d’énergie négative.

Le psychologue humaniste, le Dr Abraham Maslow, qui a consacré sa vie à étudier les personnes auto-actualisées, a déclaré très clairement que nous devons suivre notre guide intérieur et ne pas être influencés par l’opinion des autres ou des circonstances extérieures. La recherche de Maslow a montré que les décideurs dans la vie avaient un certain nombre de choses en commun, et surtout, qu’ils travaillaient et qu’ils se sentaient utiles et importants. Ils trouvaient du plaisir au travail, et qu’il y avait peu de différence entre travailler et jouer. Dr Maslow dit, que pour s’auto-actualiser,  il ne faut pas seulement faire le travail que vous considérez comme important, mais vous devez bien le faire et y tirer du plaisir.

Dr Maslow a constaté que ces exécutants supérieurs avaient des valeurs, ces qualités dans leur personnalité qu’ils considéraient comme utiles et importantes. Leurs valeurs ne sont pas imposées par la société, les parents ou autres personnes dans leur vie. Ils prennent leurs propres décisions. Ils aiment leur travail, ils choisissent et développent eux-mêmes leurs valeurs.

Votre vie est importante et, à son meilleur, la vie est courte. Vous avez la possibilité de faire ce que vous choisissez, et de bien le faire. Mais, vous devez prendre des décisions et lorsque le moment de prendre une décision arrivera, vous devez prendre votre décision où vous êtes avec ce que vous avez.

Je vous laisse avec les mots de deux grands décideurs, William James et Thomas Edison. William James a suggéré que, par rapport à ce que nous devons être, nous faisons usage de seulement une infime partie de nos ressources physiques et mentales. Déclarer ce concept large, l’individu humain à ce jour vit bien en dessous de ses limites. Il possède des pouvoirs de toutes sortes dont il ne parvient pas habituellement à s’en servir.

Des années plus tard, Thomas Edison a dit, et je cite:

Si nous faisons toutes les choses dont nous sommes capables de faire, nous nous étonnerons littéralement.

En prenant une simple décision, les plus grands esprits du passé sont à votre disposition. Vous pouvez littéralement apprendre à transformer vos rêves les plus fous en réalité.

Utilisez ces précieuses informations et reconnaissez la grandeur qui existe en vous. Vous avez des ressources illimitées de potentiel et une capacité en attente d’être développée. Commencez dès aujourd’hui car il n’y a jamais eu un meilleur moment autre que le présent. Soyez tout ce dont vous êtes capable d’être.

Rejoingez notre équipe, nous vous aiderons à réaliser  TOUT CE DONT VOUS ÊTES CAPABLES D’ÊTRE.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *